X FERMER

NAVIGATION

ACTUALITÉS
Rencontre - Etre acteur de l'economie circulaire au travers des competences communales - 9 decembre 2021 Rencontre - S engager dans une demarche 0 phyto : terrains sportifs et cimetieres le 22 nov 2021 RENCONTRE - LA MOBILITE DURABLE EN MILIEU RURAL RENCONTRE - LES NOUVELLES FORMES D'HABITER EN MILIEU RURAL RENCONTRE - LORSQUE LA SANTE S'INVITE DANS LES PROJETS COLLECTIFS #3 CYCLE D'APPROPRIATION DES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE (26.01.21) #2 CYCLE D'APPROPRIATION DES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE (14.01.21) RETOUR sur le WEBINAIRE - Fonds Chaleur ADEME Nouvelle fiche experience ! Une charte de participation pour ameliorer la citoyennete des decisions DEFI - 1 Arbre, 1 Mayennais - du CD53
LE RÉSEAU
Que propose le Reseau ? Qui compose le reseau ? Comment adherer au Reseau ? Chiffres clés 2021 Nous contacter
LES ACTIVITÉS
Des activités à la carte CYCLE " FAVORISER L'IMPLICATION CITOYENNE" Les activités à venir Retours sur les rencontres... L'aide au défrichage
LES PARTENAIRES
Les partenaires du Réseau des collectivités

ECHOS SUR LA RENCONTRE "LES NOUVELLES FORMES D'HABITER EN MILIEU RURAL: L'HABITAT LÉGER ET RÉVERSIBLE" (17.05.2021)

Le lundi 17 mai, près de 20 élus et agents ont participé à la rencontre proposée par le Réseau des collectivités. Celle-ci était consacrée à ll'habitat léger et réversible.

Yourtes, roulottes, tiny-houses, caravanes : autant de modes d’habitations qui aujourd’hui fleurissent ici et là dans les campagnes françaises. Ces-derniers sont appelés des habitats légers et réversibles et correspondent de plus en plus aux aspirations de certains.

Ce type d’habitation répond à un besoin de sobriété à l’ère de la surconsommation. En effet, l’habitat léger se caractérise par un faible impact écologique et un logement à coût réduit. Son empreinte énergétique moindre et l’aspiration à l’autonomie sont quelques-unes des raisons qui expliquent le succès de ce mode d’habitation.

Néanmoins, ces types d’habitants peuvent souffrir d’une défiance de la part de la population, voyant en eux des « profiteurs » et/ou des « marginaux ». De plus, le fait de s’installer dans une commune nécessite au préalable que la parcelle soit inscrite dans les documents d’urbanisme comme pouvant accueillir ce type d’habitation. Certaines communes réfléchissent alors à faire évoluer leur PLU en ce sens. 

Nous avons pu accueillir Xavier Rebeyrat pour cette rencontre, paysan maraîcher et boulanger à Grazay et en même temps élu, dans cette commune. Il a fait le choix de vivre en habitat léger et s'exprime dans cette vidéo.