X FERMER

NAVIGATION

ACTUALITÉS
ATELIER « Mieux prendre en compte la santé des habitants : quels moyens pour réduire les risques liés aux perturbateurs endocriniens ? » - le jeudi 13 juin 2024 ATELIER « Amenagement, secheresse et changement climatique, comment vivre avec l eau dans les communes ? » - 8 juillet 2024 Rencontre #4 -Et si les arbres nourrissaient les habitants des communes ? - 18 mars 2024 | Saint Denis d'Anjou Cycle de visites sur les énergies renouvelables thermiques rencontre -Face aux penuries d eau, quels leviers pour reduire les besoins en eau dans les espaces verts et les batiments ? 30 mai à Ambrieres-les-Vallees Rencontre - Cimetiere : comment le (re)amenager et optimiser son entretien ? 17 janvier 2023 PAR ICI LA Visite - #1 La journee citoyenne
LE RÉSEAU
Que propose le Reseau ? Qui compose le reseau ? Comment adherer au Reseau ? Chiffres clés 2023 Nous contacter L'actualite du Reseau
LES ACTIVITÉS
Des activités à la carte Cycle Gestion du patrimoine arbore des communes Par ici la visite ! CYCLE " FAVORISER L'IMPLICATION CITOYENNE" Les activités à venir Retours sur les rencontres... L'aide au défrichage
LES PARTENAIRES
Les partenaires du Réseau des collectivités

ATELIER « MIEUX PRENDRE EN COMPTE LA SANTÉ DES HABITANTS : QUELS MOYENS POUR RÉDUIRE LES RISQUES LIÉS AUX PERTURBATEURS ENDOCRINIENS ? » - LE JEUDI 13 JUIN 2024

Mieux prendre en compte la santé des habitants : quels moyens pour réduire les risques liés aux perturbateurs endocriniens ?

Jeudi 13 juin 2024 à Craon | 17h30 – 20h

Cap Loisirs, Bâtiment Nulle Part Ailleurs, Rue de la Tour de Guet

S’il est indéniable que la Santé est un enjeu majeur des politiques publiques, ses liens avec l’environnement sont parfois moins évidents. C’est une des thématiques sur lesquelles le Réseau des collectivités organise des rencontres depuis quelques années. L’environnement peut en effet être un facteur déterminant de la santé, on peut aisément imaginer l’influence des pollutions sur la qualité des aliments, de l’eau ou encore de l’air. Mais les molécules peuvent aussi provenir des matériaux, des équipements, ou encore des outils que nous utilisons. Bien que certaines substances soient invisibles, inodores et indolores, elles peuvent perturber le fonctionnement de notre organisme. C’est notamment le cas des perturbateurs endocriniens. La sensibilité à ces perturbateurs peut varier selon les périodes de la vie. C’est notamment le cas de la période du développement foeto-embryonnaire, de la petite enfance, qui présentent une sensibilité accrue à ces substances. La mise en place de la puberté est également une période sensible au cours de laquelle un dérèglement hormonal peut altérer de manière irréversible certaines fonctions de l’organisme.

Les collectivités peuvent réduire les risques liés à ces perturbateurs par différentes actions : en formant les habitants, en agissant sur la restauration collective, les espaces verts, les produits d’entretien, dans le choix des matériels et matériaux de ses bâtiments publics.

Cet atelier sera l’occasion d’aborder ce sujet plus en détail et de partager des bonnes pratiques et des retours d’expériences.

PROGRAMME

  • Perturbateurs endocriniens de quoi parle-t-on ? Dominique Bachowicz et Caroline Hoornweg, médecins retraitées et membres du groupe local de Saumur du Réseau Environnement Santé, proposeront une introduction sur ce sujet.
  • Échanges à partir d’interventions d’acteurs locaux :

Philippe Guiard, vice-président de la Communauté de communes du Pays de Craon en charge de la santé et du CIAS, présentera le bâtiment enfance et la démarche associée lors de sa conception.

Loïc Bidault, conseiller municipal délégué au développement durable et à la transition énergétique de la ville de Saumur, expliquera la démarche mise en place par la commune pour réduire les perturbateurs endocriniens.

 

Action réalisée dans le cadre du Troisième Plan Régional Santé Environnement Pays de la Loire, avec le soutien financier de l’ARS.