X FERMER

NAVIGATION

ACTUALITÉS
RENCONTRE - LA MOBILITE DURABLE EN MILIEU RURAL RENCONTRE - LES NOUVELLES FORMES D'HABITER EN MILIEU RURAL RENCONTRE - LORSQUE LA SANTE S'INVITE DANS LES PROJETS COLLECTIFS #3 CYCLE D'APPROPRIATION DES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE (26.01.21) #2 CYCLE D'APPROPRIATION DES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE (14.01.21) RETOUR sur le WEBINAIRE - Fonds Chaleur ADEME Nouvelle fiche experience ! Une charte de participation pour ameliorer la citoyennete des decisions DEFI - 1 Arbre, 1 Mayennais - du CD53
LE RÉSEAU
Que propose le Reseau ? Qui compose le reseau ? Comment adherer au Reseau ? Chiffres clés 2021 Nous contacter
LES ACTIVITÉS
Des activités à la carte CYCLE " FAVORISER L'IMPLICATION CITOYENNE" Les activités à venir Retours sur les rencontres... L'aide au défrichage
LES PARTENAIRES
Les partenaires du Réseau des collectivités

RENCONTRE - LES NOUVELLES FORMES D'HABITER EN MILIEU RURAL

L'habitat léger et réversible

Yourtes, roulottes, tiny-houses, caravanes : autant de modes d’habitations qui aujourd’hui fleurissent ici et là dans les campagnes françaises. Ces-derniers sont appelés des habitats légers et réversibles et correspondent de plus en plus aux aspirations de certains.

Ce type d’habitation répond à un besoin de sobriété à l’ère de la surconsommation. En effet, l’habitat léger se caractérise par un faible impact écologique et un logement à coût réduit. Son empreinte énergétique moindre et l’aspiration à l’autonomie sont quelques-unes des raisons qui expliquent le succès de ce mode d’habitation.

Néanmoins, ces types d’habitants peuvent souffrir d’une défiance de la part de la population, voyant en eux des « profiteurs » et/ou des « marginaux ». De plus, le fait de s’installer dans une commune nécessite au préalable que la parcelle soit inscrite dans les documents d’urbanisme comme pouvant accueillir ce type d’habitation. Certaines communes réfléchissent alors à faire évoluer leur PLU en ce sens. Afin de partager des bonnes pratiques et des retours d’expériences, cet atelier sera l’occasion d’aborder cet enjeu plus en détails.

Xavier Rebeyrat, élu de la commune de Grazay témoigne: "Paysans maraichers et boulangers, je suis installé sur la commune de Grazay avec ma compagne depuis avril 2018. Suite à notre installation, nous souhaitions être présents sur la ferme. Aucun bâtiment et maison d’habitation n’était disponible. Dans un premier temps, nous avons vécu 6 mois dans une caravane. Puis naturellement est venue l’idée de monter une yourte pour passer l’hiver : plus de confort, construction rapide et faible investissement. Nous avons d’abord développé notre activité de maraichers et boulangers puis nous avons construit un bâtiment de stockage pour les légumes. Ensuite, nous avons construit un fournil pour le pain et avons comme objectif de construire notre maison à horizon 2022. En plus d’être confortable, ce type d’habitat nous a permis de développer notre activité progressivement tout en étant présent sur la ferme pour la surveillance des animaux ainsi que du jardin. Le fait de s’y sentir bien, allié au peu de temps disponible pour la construction du projet de maison ne nous contraint pas à nous précipiter vers un changement d’habitat."

Au travers de l’expertise de Joris Danthon ainsi que des témoignages des participants, cet atelier traitera des questions suivantes :

Comment intégrer l’habitat léger dans les documents d’urbanisme ?

Pourquoi habiter autrement ?

Quelles sont les nouvelles formes d’habiter en milieu rural ?

 

 

PROGRAMME

 

Accueil et  introduction

 

Découverte de la thématique de l’habitat léger et réversible à travers l’intervention de Joris Danthon de l’Atelier Fertile, juriste, auteur d’un Guide juridique pour habitats alternatifs

>  Les enjeux actuels autour des habitats légers en France

>   Les catégories juridiques des habitats légers et les espaces pouvant les accueillir

Les moyens permettant d’inclure la notion d’habitats légers dans un PLU